Place Ampère : le ras-le-bol des riverains !

Article du Progrès

Urbanisme. Au milieu de la rue Victor-Hugo, la place Ampère est devenue un lieu squatté régulièrement. Résidents et commerçants sont exaspérés en dépit de l’ascenseur désormais fonctionnel et d’un nouveau bitume. Denis Broliquier (UDI), maire du 2e, a adressé une lettre ouverte au maire de Lyon.

André-Marie Ampère, qui trône sur les lieux, perçoit, sans nul doute, toute cette électricité dans l’air… Après avoir patienté de longs mois pour cause de fouilles archéologiques, sa place bénéficie d’un ascenseur pour accéder directement au métro, en direction de la Soie et d’un bitume tout frais posé cette semaine qui masque en partie les vilaines cicatrices.

On le sait désormais, le maire (PS) Gérard Collomb n’entend pas financer la restauration de la rue Victor-Hugo malgré ses promesses de campagne et les assauts répétés du maire (UDI) des lieux depuis plusieurs années. Seules des études seront lancées. En désespoir de cause, Denis Broliquier a adressé une lettre ouverte au maire de Lyon, le 11 mars.

Les commerçants, font grise mine, surtout entre la rue Sainte-Hélène et la place Carnot. Parmi eux, beaucoup d’indépendants, n’ayant pas forcément les deniers pour refaire leur devanture. Ils seraient « 27 » à vouloir vendre, selon Denis Broliquier.

Des professionnels de l’immobilier confirment une conjoncture tendue rue Victor-Hugo, mais pas seulement à Lyon. Il n’empêche. Les loyers demeurent élevés, l’absence de commerce « locomotive » entre Ampère et Carnot ne permet pas de booster la fréquentation et les commerçants n’arrivent pas à céder leur pas-de-porte au prix espéré. Autant de raisons qui freinent l’essor sur ce secteur.

« Un sentiment d’abandon »

Dans cette rue de l’hyper centre aux multiples atouts (piétonnier, proximité de la gare, métro, tramway), la situation se dégrade. La présence décennale de SDF, dont la place Ampère est devenue un lieu de rendez-vous et de vie. Un recoin dans la station Ampère a servi tout l’hiver de dortoir à plusieurs d’entre eux, et une manche agressive est pratiquée régulièrement devant le Carrefour Market et devant le chausseur.

Et l’on ne parle pas de la rivière d’urine qui dégouline quotidiennement depuis la sanisette contre laquelle de pauvres hères se libèrent. « Un véritable dépotoir », déplore Marie-Thérèse Rivard, une nouvelle arrivante. Si, à mi-journée, l’ambiance est bon enfant, avec beaucoup d’étudiants et de travailleurs venant se restaurer, le soir l’ambiance change et nombreux sont les riverains qui vont jusqu’à éviter la zone. Certaines enseignes commerciales n’ouvrent plus leurs portes, dès qu’il fait beau, de peur de visites intempestives.

Un climat que le premier adjoint du 2e arrondissement délégué à l’Urbanisme et à la Tranquillité publique et à la Sécurité, ne cesse de dénoncer : « Je suis sensible aux nombreuses plaintes de riverains et commerçants concernant la présence des SDF. La place Ampère et ses abords sont ainsi squattés en permanence. Cette réalité pose plus un problème de tranquillité publique que de sécurité mais elle est très mal vécue : aboiements de chiens durant des heures, musique forte, cris de personnes ivres, insultes à l’égard des passants, bagarres, immondices sur le sol, verres cassés, consommation régulière d’alcool et de drogue… », souligne Philippe Gibert, avant d’évoquer « un sentiment d’abandon concernant cette rue centrale de Lyon ».

Pourtant les services publics sont à la manœuvre. Le service de nettoyage du Grand Lyon passe tous les jours, avec main-d’œuvre manuelle et laveuse balayeuse. Mais à certains endroits, la présence d’installations électriques empêche l’emploi du jet. Le Grand Lyon, en signant une convention avec McDonald’s a permis une bien meilleure propreté de ses abords. Police nationale et municipale viennent en outre régulièrement.

Une rue et une place rénovée, c’était l’espoir pour les riverains de gagner en tranquillité pour les commerçants de rebooster leurs activités. Visiblement, la priorité municipale n’est pas là.

Partagez !
Facebook
Facebook
SHARE