Les méthodes de gouvernance préhistoriques de Gérard Collomb

Conseil municipal, lundi 25 avril 2016

Intervention de Denis Broliquier

Une fois encore la Ville n’applique pas le Code Général des Collectivités Territoriales.

Celui-ci stipule que le Conseil d’arrondissement – comme il est consulté sur le PLUH (et cela a été fait en grandes pompes !) – « est consulté dans les même conditions avant toute délibération du Conseil municipal portant sur un projet d’opération d’aménagement ».

Or là, on ne nous a pas consultés. On nous a mis devant le fait accompli.

A peine une lettre de quelques lignes et aucunes réponses précises à nos questions  alors même que tout était bouclé.

Et oui, Monsieur le Maire vous avez pu le mesurer vous-même lors de la venue vos « amis » du gouvernement à Vaux-en-Velin la semaine dernière.Qu’il est désagréable d’être ignoré quand on a toute légitimé à ne pas l’être !

Nous voterons bien sûr cette délibération car une salle associative et familiale est indispensable sur ce secteur. Nous la demandions depuis des années.

Mais une fois l’acquisition faite, quelle sera la destination exacte de cette salle : activités, bureaux ? Quels aménagements sont prévus ? Etqui gèrera cette structure ?

Des questions qui devront figurer à l’ordre du jour de la commission mixte que je demande. En commission immobilier,vous avez annoncez, avant toute concertation, la gestion de cet espace par la MJC.

Au nom de quels principes démocratiques décidez-vous dans le dos des élus d’arrondissement ?Une MJC n’a pas une vocation de gestionnaire des salles municipales. Ses missions envers les jeunes sont suffisamment importantes et complexes pour qu’elle s’y consacre pleinement sans se disperser dans toute autre activité hors de son champ de compétence.

Au-delà du non-respect de la loi, ce dossier est un nouveau révélateur de votre mépris grandissant pour les arrondissements. Bien au-delà des simples clivages politiques d’ailleurs. On le voit sur la mise en place du Pacte métropolitain. Comme suite à notre demande, vous avez annoncé que les arrondissements seraient associés à cette réflexion.

Or, plus d’un an après la création de la Métropole, il n’en est rien.

Si vous avez effectivement mis en place des groupes de travail à la ville, vous n’y avez pas intégré les arrondissements.

Autre illustration de ce mépris des arrondissements : votre refus obstiné de les intégrer à la Conférence des Maires de la Métropole. A Lyon, les arrondissements sont pourtant devenus l’échelon le plus pertinent de la nouvelle configuration métropolitaine. L’échelon de service et de proximité indispensable tandis que de plus en plus de compétences sont happées où le seront à terme par l’agglomération.

Vous dites vouloir accompagner les mutions de notre époque, vous parlez Ville intelligente mais en terme de management Monsieur le maire, sauf votre respect,vous êtes un dinosaure.

Au-delà du non-respect de la loi, à l’heure du co-working, du travail collaboratif et autres principes de « confiance à priori et de responsabilisation », vos méthodes sont préhistoriques.

Partagez !
Facebook
Facebook
SHARE