Équipements publics de proximité : le compte n’y est toujours pas à Confluence

Monsieur le Maire, chers collègues, 

Durant ce conseil, vous nous demandez d’acter, par deux délibérations distinctes, l’évolution du budget et du planning de l’opération de restructuration du Bâtiment Porche du Marché Gare suite à la découverte de désordres structurels durant les travaux initiaux. C’est un fait, il y aura donc un surcout global. 

Des solutions alternatives ont été écartées notamment la construction d’un bâtiment neuf qui, selon vos Adjoints, aurait été plus couteuses. L’option présentée, aujourd’hui, repousse la livraison du bâtiment d’un an et oblige cette salle de musique actuelle d’avoir une programmation hors les murs pour une année supplémentaire. Cependant, elle permet de conserver le label national SMAC, résultat d’un travail de qualité des équipes artistiques du Marché Gare, et qui fait la fierté du 2e arrondissement de la Ville de Lyon et de la Métropole. Ce n’est certes pas l’idéal mais c’est le meilleur compromis aujourd’hui. C’est pourquoi, nous voterons la délibération n°2019/5041 que Mme Gay nous présentera un peu plus tard dans le conseil et qui acte l’évolution de cette opération.

Cependant, la seconde délibération modifiant le programme des équipements publics (PEP) de la ZAC de Lyon Confluence, nous ne pourrons l’adopter. Pourquoi ? Tous simplement car voter pour la modification de la PEP supposerait de l’accepter dans sa globalité. Or depuis 2012, nous considérons qu’en termes d’équipements publics de proximité, le compte n’y est pas à Confluence. Nous nous en apercevons tous les jours sur le terrain. Il manque assurément des m2 sportifs et des locaux associatifs. Cette modification n’ayant pas pour but de rectifier ce manque cruel d’équipement publics de proximité, nous ne pouvons l’adopter. C’est pourquoi sur le rapport n°2019/5072, nous voterons CONTRE. 

Denis Broliquier

Partagez !
Facebook
Facebook
SHARE