Devenir de la piscine de Gerland : à deux mois de l’échéance, Monsieur le Maire, les lyonnais ont besoin de savoir.

Monsieur le Maire, 

En introduction de ce rapport, je souhaite dire ma satisfaction que la Piscine d’été de Gerland ouvre aujourd’hui pour une saison supplémentaire. Ouverture initialement programmée jeudi dernier, mais retardée pour cause de travaux financés par l’enveloppe budgétaire que nous votons aujourd’hui.

Satisfaction d’autant plus grande, quand on se souvient des péripéties qui entourent cette piscine depuis juin 2016. En effet, vous aviez décidé, Monsieur le Maire, unilatéralement de fermer la piscine de Gerland sans aucune alternative de substitution. Ce choix avait entrainé une forte mobilisation de l’ensemble des élus du 7e arrondissement, des habitants et de l’ensemble des acteurs locaux contre cette fermeture. Vous aviez alors, Monsieur le Maire, cédé en maintenant ouverte la piscine actuelle jusqu’au 31 aout 2019 et en annonçant la construction d’un nouveau complexe avant la fin du mandat. 

Depuis, nous recevons des informations parcellaires sans véritable vision d’ensemble. Pourtant aujourd’hui, à seulement 2 mois de la fin de la mise à disposition de la piscine par le LOU Rugby, les lyonnais ont besoin de réponses claires. La piscine d’été de Gerland sera-t-elle encore accessible en 2020 ? Sera-t-elle rénovée ? 

Nous savons par plusieurs entreprises qui ont été consultées que le projet des deux nouveaux centres nautiques avance, aussi bien au niveau des investisseurs potentiels, du programme technique, de leur localisation potentielle et même au niveau des gestionnaires envisagés. 

Monsieur le Maire, depuis des mois, nous vous demandons d’informer les élus municipaux et les Lyonnais de vos ambitions pour les piscines de Gerland. Les tarifs resteront-ils accessibles au plus grand nombre de Lyonnais ? Pour les élus « les Indépendants », une piscine, un centre nautique c’est bien évidemment un complexe sportif, un équipement éducatif notamment pour les scolaires, mais c’est également un équipement social notamment pour ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir partir en vacances et un équipement anti-canicule. La piscine s’est le lieu pour se rafraichir, pour se retrouver et pour partager. Nous sommes bien conscient qu’un équipement nautique coute cher en fonctionnement et est compliqué à gérer. Nous l’avons encore constaté la semaine dernière, la saturation des bassins publics, la promiscuité génère des tensions, des actes d’incivilités. Nous avons eu le cas récemment, à Lyon à Mermoz et à Tony Bertrand, mais aussi dans la métropole à Bron. Mais cela fait malheureusement partie intégrante de la gestion d’un équipement public et ne doit pas être un frein. La médiation est un rôle différent de celui de la sécurité. Les animateurs ne peuvent pas et ne doivent pas remplir ces deux missions. Mettre les moyens de prévenir les difficultés, avec les animateurs, et de sanctionner, avec les agents de sécurité, lorsque cela est nécessaire, est indispensable. D’autant plus qu’avec les fortes chaleurs, la tension est palpable. Peut-être, faudrait-il, Monsieur le Maire, comme à Paris, devant une fréquentation en forte hausse, envisager, d’élargir les horaires de certaines piscines au-delà de 20 heures. 

Vous comprenez les enjeux, Monsieur le Maire, à vous de nous éclairer sur ses points qui sont cruciaux pour le devenir des activités nautiques dans le quartier de Gerland. Merci par avance, Monsieur le Maire, pour les réponses concrètes que vous pourrez nous apporter aujourd’hui.  

Christophe Geourjon

Partagez !
Facebook
Facebook
SHARE